Autrefois, le poisson pêché à Boulogne-sur-mer était transporté à Paris dans des voitures à cheval “les chasse- marée”.

Tous les deux ans, en alternance avec "La route du Littoral", des attelages reprennent la même route: “La route du poisson”.

Les chevaux seront changés au bout de 14 kilomètres: à Samer, Frencq, Montreuil.......

attelage vers Samer

 Le cheval boulonnais

décrit par Victor Hugo

Ce cheval était de cette petite race du Boulonnais qui a trop de tête, trop de ventre et pas assez d’encolure, mais qui a le poitrail ouvert, la croupe large, la jambe sèche et fine et le pied solide; race laide mais robuste et saine. L’excellente bête avait fait cinq lieues en deux heures et n’avait pas une goutte de sueur sur la croupe.

Chaque année, une personnalité parraine la course. Après Jean-Pierre Coffe en 1999, Jean Rochefort en 2001, Sophie Thalmann en 2003, c'est au tour d'Hugues Aufray de parrainer cette édition 2005.

En septembre 2003, nous sommes rendus à Frencq pour voir les changements d'attelages.

La foule était nombreuse et tout le long du parcours c'était la fête.

  arrivée trait du nord arrivée forêt noire départ forêt noire   

  on dételle les ardennais départ des ardennais un peu d'humour avec les "trait de génie"

                                                                                                         

En 2005: départ le vendredi 23 septembre de Boulogne-sur-mer à 18 heures.

Premier changement d'attelage à Samer à partir de 19 heures, puis à Frencq, Montreuil.....

Pour plus de détails, voir le site officiel de la Route du Poisson http://laroutedupoisson.fr

Retrouvez également dans ce site la page des chevaux de trait et du cheval boulonnais en particulier.

Chanson "Sur la route poissonnière"

Refrain 1                                                                                                      

Sur la route poissonnière

Les gros chevaux boulonnais,

Dans la pluie ou la poussière

Par tous les temps cheminaient.

Attelés à leurs charrettes

Ils filaient jusqu'au relais

En parcourant d'une traite

Les plus durs trajets.

Poissons et chasse-marées

Sautaient dans les ornières,

Les paniers bien amarrés

Dansaient dessus les pierres- IU!

Couplet 1

Hareng frais, en caque ou sorets, Morue d'Islande, bien salée

Belles soles, turbots et rougets,

Carpes d"étang de Camiers,

La marée d'Boulogne,

Si le roi l'attend;

Le poisson d'Boulogne,

Le renard le prend.

Refrain 2

Sur la route poissonnière

Les gros chevaux boulonnais,

Dans la pluie ou la poussière

Ont repris leurs lourds colliers.

Attelés à leurs charrettes

Ils filent jusqu'au relais,

En parcourant d'une traite

Les plus durs trajets.

 

Joyeux et l'oeil animé,

Conquérants de l'inutile,

Ils courent où ont cheminé

Les anciens de notre ville,

Pour le plaisir et la gloire

Ils galop' comme jamais

Vers leur nouvelle victoire:

Les beaux chevaux bolonnais.

Couplet 2

Erin fréyou, filet, soré,

Gabiyo, moru salay,

Makeriaw, sol épi karlé

Sotrél, mérlin dégavay;

L'maray ed Boulone

Tout l'monde i l'atin,

El pichon d'Boulone

O bou du kemin.

Refrain 3

Edsu sal rout pichonière

Lé gros bidé bouloné

Din l'bérdoul, din l'poussiér,

I-z-on t-arprin lu kolié,

Ratlay a lu viél karéte

I kavalt san s'arété,

Pour avalé tou d'inn tréte

koltar é bakoté.

Lé baskét bin arimay

Sot édsu lé kawyawe,

Mé din lu main tou séray

Lé pichon krén pon l'yaw,

Soukan in grimpan lé oter,

S'arhténan in désindan,

Tou finkan é in naj éd seer,

Iz-arivt toudi in tan.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour traditions    Retour milieu scolaire    Accueil